Pourquoi intégrer le marketing digital
dans sa stratégie d’entreprise ?

Partager

Table des matières

Le marketing digital et la numérisation en quelques chiffres

La transformation digitale

Les chiffres concernant les entreprises françaises sur ces sujets sont effarants. Selon le sondage réalisé par OpinionWay pour Qonto, seulement 43 % des dirigeants interrogés considèrent la transformation digitale de leur entreprise comme importante, loin derrière des sujets tels que la gestion au quotidien ou la comptabilité.

marketing digital

Ce classement est d’autant plus paradoxal que la transformation digitale permet de toucher plus de prospects, d’améliorer l’expérience client et donc de maximiser le chiffre d’affaires.

Inéluctablement, par un jeu de vases communicants, la transformation digitale garantit une stabilité des revenus d’une entreprise en plus d’en engranger davantage. 

Pourtant, elle n’est pas relevée sur le podium des enjeux importants pour une entreprise par les dirigeants interrogés.

Il y a clairement un train à prendre pour ces entreprises françaises qui se situent bien en deçà de leurs homologues européennes et outre-Atlantique en termes de chiffres sur la partie digitale.

marketing digital

Aussi appelé e-marketing, web marketing ou encore marketing électronique au Québec, il correspond à l’ensemble des méthodes et des pratiques marketing sur Internet. 

Les acteurs qui évoluent dans ce secteur doivent comprendre son environnement et tenter d’imaginer ses évolutions, anticiper sur les acquisitions d’expertises. 

“ La technologie n’existe que pour ceux qui sont nés avant ” Bill Gates

En 2021, le rapport de l’entreprise “ We are social” mettait en exergue certains changements de paradigme au travers des chiffres suivants :

  • Le taux de pénétration d’Internet est de 59,5 %. 
  • On compte 4,20 milliards d’utilisateurs de médias sociaux dans le monde, ce qui équivaut à 53 % de la population mondiale totale (7,83 milliards d’habitants).
  • Les utilisateurs d’Android passent maintenant plus de quatre heures par jour à utiliser leur téléphone. 
  • L’internaute moyen passe aujourd’hui près de sept heures par jour sur internet sur tous types d’appareils.
  • La pandémie de la COVID-19 a poussé les consommateurs du monde entier à se tourner vers les achats en ligne. Près de 77 % des internautes âgés de 16 à 64 ans déclarent aujourd’hui acheter en ligne chaque mois. 

Les conclusions suivantes peuvent être tirées : avec une population qui atteindra 10 milliards d’habitants en 2050 et le taux de pénétration d’internet sur tous types d’appareils qui ne cesse d’augmenter ; le futur sera digital, l’e-commerce se développera plus vite grâce au temps d’attention monopolisé autrefois dilué désormais monétisable.

Les entreprises qui ne prendront pas le virage se priveront d’une énorme manne d’opportunités. Il sera difficile de toucher des prospects. Aujourd’hui même l’envoi de courriers postaux requiert l’utilisation d’outils digitaux pour trouver les adresses exactes, mais aussi pour l’automatisation d’envois en masse : publipostage.

Focus sur les spécificités du marketing digital

En 2021, six grandes disciplines digitales peuvent être recensées autour du marketing. Sans effectuer un réel classement, les premières abordées vont être assujettis à de gros changements dans les prochaines années et les départements marketing devront y accorder une attention particulière.

La data marketing

Discipline sur laquelle s’appuient les dirigeants pour prendre des décisions. Elle est encore jeune, mais essentielle pour conduire les investissements et les ventes. La data marketing  regroupe l’ensemble des systèmes de mesure et leurs traitements. Il faut le voir comme le système nerveux pour le département marketing. Les enjeux de demain seront l’attribution et le tracking pour connaître le canal qui fait convertir.

Outils à utiliser pour une bonne data visualisation : Tableau, Google Data Studio …

Le content marketing

C’est sans doute l’élément le plus fédérateur pour captiver une audience, se trouve réellement efficace lorsque associé à du social media et à du référencement organique.
C’est une discipline qui consiste pour un annonceur à s’approprier du contenu au sein de son écosystème afin d’accroître sa légitimité sur le sujet dont il se fait le porte-parole.
Les blogs, les podcasts, les infographies, les posts sur les réseaux sociaux tombent dans cette catégorie marketing. 

 

“ Avant de vendre un produit, construit une audience “ Valentin Decker, Sauce Writing.

 

Il développe l’idée du pouvoir de l’écriture, qu’il convient d’aiguiser, de polir comme une arme prête à être utilisée au combat. C’est grâce à l’écriture qu’il est possible de fédérer autour de soi une petite communauté intéressée par le contenu créé. Il sera plus facile de proposer un produit ou son service une fois la cible conquise. 

 

Outils utilisés : les newsletters “ Substack “, Quora, Twitter, Medium.

Le search marketing

Dans cette catégorie, on trouve plusieurs acronymes assez barbares que nous allons expliquer. SEO, SEA, SMO, ASO, ces étranges bêtes peuvent effrayer les plus néophytes, mais une fois apprivoisées elles seront vos partenaires de choix. 

  • Le SEO : c’est une indexation des contenus de manière organique sur les moteurs de recherche
  • Le SEA : indexation des contenus de manière payante sur les moteurs de recherche
  • Le SMO : indexation des contenus de manière organique sur les réseaux sociaux
  • L’ASO : indexation des applications sur les plateformes stores

     

Outils utilisés : la plupart des régies search publicitaires existantes ( Google, Apple).

Le display marketing

Rassemble tous les supports diffusant un format publicitaire fixe, animé ou audiovisuel. Il est à noter que le social paid est une forme de display, avec un système d’enchères permettant de diffuser un format publicitaire sur une régie. Cette industrie s’est modifiée en profondeur ces dernières années, on assiste à une désintermédiation et une multiplication des technologies efficientes.


Outils utilisés : Taboola ads, Outbrain. 

Le performance marketing

Leviers multivariés qui contribuent à la performance des dispositifs dont le modèle économique est essentiellement basée sur la transformation. Exemples : les techniques d’e-mailing qui font le pont avec la stratégie de la marque et le CRM. L’affiliation est une autre technique qui fonctionne sur certains secteurs et qui fusionne de plus en plus avec les techniques de “ real-time biding” ou enchère immédiate.


Outils utilisés : Hubspot, Lemlist

Le mobile marketing

Le dernier de la liste, plus qu’une discipline, c’est un autre support sur lequel peuvent se greffer les précédentes abordées plus haut. Le mobile devient le média du point de vente et de la géolocalisation. 

 

Outils utilisés : IBeacon, le SMS.

Dans la première partie, il était question d’établir un état des lieux de l’écosystème de la transformation digitale dans son ensemble et pourquoi les entreprises doivent s’en emparer pour être acteur du 21e siècle. Dans la seconde, quelles étaient les différentes disciplines pour y voir plus clair dans cet écosystème. 

Bonjour Nawel,

Peux-tu nous présenter l’entreprise ?

Partners-Performance est un cabinet de conseil en 360°, spécialisé dans l’accompagnement des dirigeants, managers et personnes en responsabilités, afin de booster la performance globale de leur entreprise.

 

Que fais-tu chez Partners Performance ?

Je suis chef de projet digital, responsable des stratégies marketing de l’entreprise, je travaille et pilote également divers e-projets innovants et je dois également utiliser mes compétences en communication pour collaborer efficacement avec différentes équipes.

 

Quelles sont les compétences indispensables pour être un bon chef de projet digital ?

Pour être un bon chef de projet, il faut avoir dans son sac une multitude de compétences et d’aptitudes. Les responsabilités sont nombreuses : vous assurez la mise en œuvre d’un projet dans sa totalité et sa réalisation, vous pouvez avoir à gérer des équipes et à coordonner les tâches, vous devez rendre compte et respecter le planning tout autant que les couts.

Voici un exemple de profil d’un bon chef de projets et de de ce qu’il doit être en mesure de savoir faire :

  • Avoir de bonnes compétences techniques et de compréhension du SEO/SEA/SMO/SMA …
  • Développer une bonne méthodologie de gestion de projet Agile.
  • Être multi-tâches et avoir la capacité de jongler entre de nombreux projets (cette compétence est indispensable à mon sens).
  • Assurer la gestion de projet de bout en bout.
  • Délimiter les exigences du projet et préparer le budget.
  • Élaborer un plan de projet détaillé et suivre ses progrès.
    Collaborer avec les équipes internes pour concevoir, développer et mettre en œuvre des projets numériques
  • Livrer les projets à temps en veillant à ce que les normes de qualité soient respectées.
  • Surveiller et générer des rapports sur les métriques de Google Analytics.
  • S’assurer que tous les membres sont d’accord avec les tâches déléguées.
  • Communiquer avec aisance et gérer les équipes.
  • Mettre en évidence les risques ou dysfonctionnements potentiels et agir de manière proactive pour résoudre les problèmes.
  • Rechercher des opportunités d’amélioration et proposer de nouveaux projets.
  • Organiser et gérer les temps de travail.

Qu’est-ce qu’une bonne stratégie marketing digital pour toi ?

La stratégie de marketing digital permet aux entreprises de communiquer différemment grâce à une grande variété de canaux disponibles. Elle a l’avantage d’un retour sur investissement plus facilement mesurable, de pouvoir toucher un grand nombre de cibles en même temps et donne la possibilité de déterminer avec exactitude par exemple, quel montant a été dépensé en communication en fonction du genre, de l’âge ou du lieu géographie des cibles.

Qu’il s’agisse d’automatiser les processus de communication ou d’explorer de nouveaux canaux, voici quelques stratégies marketing digitales que vous pouvez adopter pour booster votre impact. 

1. Le référencement naturel

Le SEO (Search Engine Optimization) qui signifie en français : « Optimisation pour les moteurs de recherche » comme Google, Bing ou Yahoo…

Le référencement naturel est la principale méthode pour dire directement aux lecteurs et aux moteurs de recherche de quoi parle votre site, c’est aussi le canal marketing qui peut générer le plus de trafic organique et des revenus élevés.

2. Le marketing vocal ou “Voice Marketing”

C’est l’une des stratégies de marketing Internet les plus récentes à adopter par les entreprises.
En effet, le marketing vocal a fait un énorme bond en avant et est considéré comme l’un des produits les plus controversés à ce jour.

Au cours de la dernière décennie, le comportement de notre public a évolué avec l’utilisation d’appareils d’assistant vocal tels que Siri d’Apple et Alexa d’Amazon.

De plus en plus de consommateurs (de tous les groupes d’âge), sont attirés par les nouvelles technologies qui rendent leurs tâches plus faciles et meilleures.

Donc, utiliser une bonne stratégie de marketing vocal, peut offrir aux entreprises, de nouveaux points de contact pour améliorer et maintenir des engagements d’audience efficaces.

3. L’E-mail Marketing (ou l’e-mailing)

Le marketing par e-mail est une stratégie pour promouvoir des produits ou des services d’une entreprise, tout en développant des relations avec des clients potentiels.
Cela peut en faire un outil puissant pour convertir les prospects en clients.

Cependant, il faut savoir, qu’au mieux, le marketing par e-mail permet aux entreprises de tenir leurs clients informés et d’adapter leurs messages marketing à leur public. Au pire, ce type de marketing peut faire fuir les clients avec des spams persistants et ennuyeux.

Donc, Mettre en place une bonne stratégie d’E-mailing, peut constituer un excellent outil pour la phase post-achat afin de maintenir l’engagement des clients et d’accroître leur fidélité.

4. Le social marketing

Pour les entreprises, le marketing des médias sociaux est davantage axé sur la notoriété et l’autorité de la marque. Tout comme le marketing de contenu, il est là pour montrer aux clients potentiels que vous êtes un bon choix. Pour vos futurs clients, cela peut avoir une grande influence sur le choix de votre produit ou service.

Vous devez également utiliser les bonnes plateformes de médias sociaux. Il existe une multitude de plateformes différentes. Les plus populaires sont Facebook désormais appelé Meta, Twitter, Instagram, LinkedIn, TikTok et Snapchat.

Cependant, il est important de se poser une question importante : sur la liste des médias sociaux cités, sur quel média pensez-vous que vos clients figureront ?

Des conseils à donner ?  Des ressources ? Livres, podcast, autres supports…

Pour travailler dans l’univers du marketing numérique il faut rester à l’affût des nouvelles tendances, être en veille constamment ! J’essaie aussi de me former aux nouvelles techniques et outils digitaux.

Pêle-mêle, voici quelques ressources

Site internet
HubSpot
1 minute 30
Formation
OpenClassRoom
LinkeIn Learning
Livres
Acquisition Strategy Design de Gabriel Dabi-Schwebel
Le Grand Livre du Marketing Digital de Rémy Marrone et Claire Gallic
  Les livres blancs du site siècle digital
Podcasts
Le Gagne-Pain de Bertrand Jonquois
GénérationDo It Yourself de Matthieu Stefani
Bannouze le podcast du marketing et de la com' digital 

Conclusion

Une stratégie de marketing numérique est un plan qui décrit en détail comment utiliser divers canaux du marketing digital pour développer votre entreprise .

Pour créer une stratégie de marketing digital efficace, vous commencez par définir vos objectifs. Puis grâce à la recherche, vous identifiez les caractéristiques et les besoins des personnes à cibler avec vos campagnes.

Une fois que vous avez ces informations, vous les traduisez en actifs de marketing de contenu, en gardant toujours à l’esprit « l’intention » de l’utilisateur. Créer le bon type de contenu qui peut satisfaire les besoins de l’utilisateur, c’est un facteur clé de succès.

Ensuite, vous commencez par le référencement (SEO).  C’est le canal de marketing numérique le plus efficace, mais ce n’est pas le plus rapide. En attendant que votre référencement génère des résultats, vous pouvez commencer à tester des canaux publicitaires payants en lançant des campagnes pilotes (SEA).

Une fois que vous avez déterminé quels canaux sont les plus susceptibles de fonctionner pour la satisfaction de vos objectifs commerciaux, vous vous concentrez sur ceux-ci.

En plus de générer du trafic vers votre site Web, vous devez également intégrer d’autres stratégies pour convertir le trafic en clients, telles que le marketing par courrier électronique (e-mailing), le reciblage (Ads) et l’optimisation de la conversion.

À intervalles réguliers, vous devez évaluer et réviser votre stratégie pour inclure de nouvelles sources et tendances de trafic.

Notre article vous a plu ?

Nous vous invitons à consulter l’ensemble de nos offres  ou à nous contacter directement